Vous avez pris rendez-vous avec un médiateur pour une première rencontre. Maintenant, vous vous demandez comment se déroule une médiation, dois-je m’y préparer et si oui, comment?

La médiation peut sembler un processus simple au premier abord puisqu’il suffit d’exposer ses problèmes et les questions qui nous sépare de l’autre partie pensez-vous, et le médiateur fera tout le reste. Grave erreur.

D’abord le médiateur est un intervenant neutre, il n’est ni votre conseiller ni votre représentant. Ceci veut dire qu’il ne donnera jamais son opinion personnelle au cours d’une médiation familiale et ne prendra aucune décision pour vous. Alors si vous comptiez sur le médiateur pour décider de la meilleure voie pour régler vos différends ou qu’il fasse « enfin » entendre raison à votre vis-à-vis, détrompez-vous.

Le médiateur :

  • Fera avec vous la liste des sujets à traiter en fonction des priorités que vous aurez manifestées;
  • Par ses questions, il soulèvera des éléments auxquelles vous n’aviez pas pensé;
  • Il écoutera attentivement les parties à tour de rôle, pour bien comprendre les points de vue de chacun;
  • Encouragera à initier entre vous des échanges respectueux et n’interviendra au besoin que pour approfondir certaines questions ou pour éviter les dérapages;
  • Analysera avec vous chacune des situations problématiques en vous aidant à concevoir vos propres avenues de solution en respect des lois applicables;

Comment le médiateur peut-il nous aider à trouver des solutions sans nous donner son avis?

Un médiateur expérimenté a rencontré au cours de sa carrière des centaines voir, des milliers de parents aux prises avec les difficultés qu’entraîne une séparation. Chacune de ces personnes avait sa personnalité, ses perceptions, son vécu et un contexte de séparation particulier. Pas deux histoires identiques, pas deux mêmes solutions, mais une variété de solutions dont le médiateur pourra s’inspirer pour vous aider à construire votre propre solution.

Mais il y a plus. Un médiateur voudra entendre ce que vous avez à dire parce c’est VOUS seul qui savez ce que vous souhaitez, vous seul qui connaissez vos enfants et savez ce dont ils auront besoin. En quoi l’avis personnel du médiateur serait-il alors utile?  Par contre, le médiateur n’hésitera pas à vous informer en toute impartialité sur les limites juridiques qui vous sont imposées, mais aussi, en s’appuyant sur des études reconnues portant sur les enjeux ayant un impact sur vos enfants : le type de garde, les contacts parentaux, la communication parentale, les réactions possibles de votre enfant dans certaines circonstances selon son âge et son stade de développement.

Finalement, c’est aussi votre médiation parce que le rythme de chacun des participants sera respecté. Le médiateur n’a ni objectif précis ni échéancier prédéterminé. Encore là, votre situation et surtout l’état d’esprit de chacun influenceront la durée de la médiation et son déroulement. Évidemment, une bonne préparation facilitera grandement les discussions.

La balle est donc dans votre camp.